Souscription 450 €

Bilan Retraite : Erreur d’une caisse de retraite, que faire ?

Votre caisse de retraite de base ou complémentaire n’est pas infaillible et il est possible qu’une erreur ou une omission apparaisse sur votre bilan de carrière

Dans ce cas là comment repérer une telle erreur et surtout comment obtenir une rectification ?

Notre bilan retraite se charge pour vous de faire toutes les démarches souvent bien compliquées pour les non professionnels de la retraite et vous évites ainsi de toucher une fraction de la retraite à laquelle vous pouvez prétendre.


les erreurs des caisses de retraite

Lors de la déclaration d’un premier emploi, les caisses de retraite ouvrent pour chaque salarié un compte qui retrace année par année les informations sur votre carrière avec notamment les rémunérations perçues et les périodes de chômage. Vos droits à la retraite seront donc calculer dans notre bilan retraite grâce à ces données.

bilan retraite : erreurs possibles

Les possibilités d'erreur que corrige le bilan retraite

Lorsque le parcours professionnel sort un peu du contexte ique du salariés, les probabilités d’erreurs grandissent et peuvent se produire lors de diverses situations :

- Un changement d’employeur ;
- Lorsque la compagnie pour laquelle vous travaillez fait faillite ;
- Si vous êtes employé par plus d’un employeur en même temps.

Même si le risque d’erreur pour les salariés qui ont travaillés dans la même entreprise toute leur vie est moindre, il est bien présent. Le bilan retraite est la aussi un outil fort intéressant pour ne pas laisser une éventuelle erreur passer.

Les années d’apprentissage ou de travail à l’étranger multiplient les risques d’erreur. De même, les jobs d’étudiants, faute d’être validés, peuvent faire perdre quelques précieux trimestres ou points de retraite complémentaire.

Les changements de statut sont aussi un facteur important. En cas de passage du public au privé (ou vice versa) ou encore, du régime général à un régime spécial (par exemple , celui de la SNCF), les erreurs sont plus fréquentes.

L'assurance Retraite annonce la nomination d'un médiateur.

Le dispositif ainsi mis en place ne fonctionnera, dans un premier temps, que dans les régions Centre, Languedoc-Roussillon, Nord-Picardie et Normandie, mais sera généralisé dès 2013.

Il offre une nouvelle voie de recours gracieux aux assurés qui ont déposé une réclamation ou contesté le traitement de leur dossier par leur caisse de retraite, s'ils ne sont pas satisfaits ou sont en désaccord avec la réponse qui leur a été apportée.

Chacun peut saisir le Médiateur de l'Assurance retraite:
Claude Périnel
Cnav
75951 Paris cedex 19

Le recours au Médiateur est gratuit.